Société / Society

« Nous voulons tous autant que nous sommes que les choses restent inchangées. Décidés à vivre dans la tristesse tant nous avons peur du changement, de ce que tout tombe en ruine. Puis, j’ai regardé tout autour de moi, ce lieu, le chaos qui y régnait et la façon dont il avait été aménagé, brûlé, pillé, avant de réussir à se redresser une fois encore. Alors je me suis senti rassurée. Ma vie n’avait pas été si chaotique finalement, c’est le monde qui l’est, et le piège consiste à s’y accrocher. Les ruines sont un don. Il faut être en ruine pour se transformer. »

Eat, Pray, Love, Elizabeth Gilbert

« We all want things to stay the same. Settle for living in misery because we’re afraid of change, of things crumbling to ruins. Then I looked at around to this place, at the chaos it has endured – the way it has been adapted, burned, pillaged and found a way to build itself back up again. And I was reassured, maybe my life hasn’t been so chaotic, it’s just the world that is, and the real trap is getting attached to any of it.

Ruin is a gift. Ruin is the road to transformation. »

ARTICLE « Désirs et Responsabilité » 7 juillet 2020

https://lisethewittytraveller.com/2020/07/07/desirs-et-responsabilite/

« Savoir doit conduire au choix de la responsabilité. Reprendre les rennes de sa vie dans la pleine conscience de qui nous sommes, de ce qu’on accepte et n’accepte plus, de ce qu’on désire là, maintenant, tout de suite, nous rend pleinement libres. L’apprentissage de la liberté dans la responsabilité est tellement grisant ! »

ARTICLE « Maître et Crapauds » 22 mai 2020 #DÉCONFINEMENT

https://lisethewittytraveller.com/2020/05/22/maitre-et-crapauds/

« Ai-je tort de penser que cette pandémie de la peur et de l’enfermement est plus dangereuse et plus préoccupante qu’aucun autre virus s’attaquant au corps ? Comment a-t-on pu en arriver là ? Nous ne pensons plus aujourd’hui aux bénéfices de cette retraite anticipée dans nos pénates, à tout ce qu’on peut faire quand on est seul chez soi, à cette technologie qui rend les apéritifs et tea times virtuels possibles ; non, on pense plutôt à tout ce qui a disparu de notre quotidien, à ces contacts physiques indispensables à la survie, comme le savent si bien les nourrissons, qui sont aujourd’hui synonymes de « contamination », « danger », « mort ». »

ARTICLE « Je t’aime un peu, pas du tout, à la folie… » 27 avril 2020 #CONFINEMENT/VOLET4

https://lisethewittytraveller.com/2020/04/27/je-taime-un-peu-pas-du-tout-a-la-folie/

« Il est temps de parler, il est temps d’en parler…
Il est temps d’affirmer que le dicton pseudo-amoureux « Je t’aime un peu, pas du tout, à la folie » n’est qu’un odieux mensonge. Nous femmes croyons longtemps et à tort que le seul amour qui existe soit celui de l’homme dit « providentiel », celui qu’il daigne nous donner entre deux contrariétés, entre deux mots et gestes violents et nous restons là pendues à ses oscillations émotionnelles. La maltraitance fonctionne tant qu’elle fait vibrer la mélodie plaintive de nos cordes intérieures : c’est un air vaguement familier, une rengaine qui nous assourdit depuis l’enfance et qui a enveloppé notre cœur d’épaisses ténèbres. »

ARTICLE « Et l’Homme s’en retourna à la Caverne » 16 avril 2020 #CONFINEMENT/VOLET3

https://lisethewittytraveller.com/2020/04/16/et-lhomme-sen-retourna-a-la-caverne/

« C’est une épopée très XXIe siècle : l’Homme habite sa caverne ou sa solitude par désir d’absolu, et surtout de silence… Non il ne se jette plus à la poursuite d’un monstre des mers de l’Ancien Monde pour remplir son estomac affamé ; non il ne choisit plus le Grand Bleu comme compagne fidèle et confidente de ses tourments ; non il n’est plus dans une barque mais une caverne ; non il ne chasse plus le mammifère marin mais bien la femme. »

ARTICLE « Ô la Nation apprenante ! » 3 avril 2020 #CONFINEMENT/VOLET2

https://lisethewittytraveller.com/2020/04/03/o-la-nation-apprenante/

« En l’An de grâce 2020, les enseignants, qui sont passés par toutes les dénominations éducatives et républicaines possibles, anciennement « hussards de la République », puis éducateurs, sont affublés du titre de « personnel appreneur », tous au service d’une grande et unique cause : faire apprendre la Nation, sauver les apprenants de l’obscurantisme des salles de jeux vidéos dans les combles de la maison familiale. »

ARTICLE « Les Working Girls au bercail ou la fête est finie » 24 mars 2020 #CONFINEMENT/VOLET1

https://lisethewittytraveller.com/2020/03/24/les-working-girls-au-bercail-ou-la-fete-est-finie/

« En 2019, c’était encore possible de réchauffer à la va-vite les plats surgelés, les dictées préparées et les histoires du coucher. Mais en 2020, il va falloir se renouveler Mesdames !
La guerre au bercail a commencé et on ne sait pas quand ça va s’arrêter…
»

Article « UN GOÛT DE FIN DU MONDE » – 6 mars 2020

https://lisethewittytraveller.com/2020/03/06/un-gout-de-fin-du-monde/

« Quand arrivent les Guerres, les Crises économiques ou personnelles et les Pandémies, notre petit bambin charnel a bien du mal à rassurer l’âme hagarde. Plus aucun discours épicurien ne tient la route, c’est un disque rayé qu’on veut balancer par la fenêtre. Que nous reste-t-il ? »

Article « THERE IS A SIGHT I HOPED I WOULD NEVER SEE » – 4 février 2020

https://lisethewittytraveller.com/2020/02/04/theres-a-sight-i-hoped-id-never-see/

« Quoi qu’il en soit, nous cherchons tous un sens à cette existence mortelle coincée entre deux brouillards : l’avant et l’après. Et puis arrive ce jour où le sens de notre voyage, autrefois hasardeux, se manifeste sous nos yeux écarquillés. Cela n’avait rien à voir avec ce que nous imaginions. C’est comme s’éveiller costumé des pieds à la tête dans la mauvaise pièce, dans le mauvais acte, dans la mauvaise scène… »

Article « LE TEMPS DU SILENCE » – 13 décembre 2019

https://lisethewittytraveller.com/2019/12/13/le-temps-du-silence/

« Je m’interroge simplement : comment avons-nous pu passer du Silence pieux et des yeux secs aux Thérapies assourdissantes que nous faisons encore et encore avec nous-mêmes, c’est-à-dire sur notre mur, dans notre story, assistés par nos compatissants followers et accompagnés d’un torrent de larmes ? Avons-nous trop caché et trop contenu ? Notre corps hérité de nos ancêtres se venge-t-il de toutes les larmes salées qui ont été refoulées ? Ceux qui sont morts appuient-ils leur front contre le nôtre dans l’Invisible de leur dimension nous suppliant de pleurer tout ce qu’ils se sont interdits ? »

Article « ALTITUDE » – 4 décembre 2019

https://lisethewittytraveller.com/2019/12/04/altitude/

« Quand je contemple les créations de la Terre, celles-ci ne me demandent rien en retour, aucun avis, aucun like, aucune obole. Elle se remplissent de ma respiration profonde, de mon émerveillement, des clichés que je leur dérobe secrètement et rien de plus. Nous nous toisons depuis trente années et nous en sommes arrivées à nous respecter mutuellement comme êtres vivants, matière organique, esprits libres. »

ARTICLE « À quoi tu penses ? » 10 juin 2019

https://lisethewittytraveller.com/2019/06/10/a-quoi-tu-penses/

« Vous croyez que j’ai peur d’être à nouveau abandonnée ? Oui, je suis terrorisée, j’ai peur, ça me gangrène. »

ARTICLE « Ruin is a Gift » 28 avril 2019

https://lisethewittytraveller.com/2019/04/28/ruin-is-a-gift/

« Considérez que vous êtes une maison. Dieu vient restaurer cette maison. Au début, vous semblez comprendre ce qu’Il est en train de faire. Il nettoie les canalisations, bloque les fuites du toit et ainsi de suite. Vous saviez bien que cela devait être fait et donc vous n’êtes pas étonné. Mais voilà qu’Il cogne sur la maison, encore et encore, cela fait si mal et vous n’y comprenez rien. À quoi cela rime-t-il ? Voici la réponse : Il est en train de construire une maison bien différente de celle que vous aviez à l’esprit. Surgit une nouvelle aile ici, s’ajoute un étage là, grimpent les tours, s’étendent les cours. Vous pensiez qu’on vous arrangeait en un petit cottage bien convenable, alors qu’Il bâtit un palais. C’est ici qu’il veut vous rendre visite et habiter lui-même. » C.S.LEWIS

ARTICLE « Vies croisées » 15 avril 2019

https://lisethewittytraveller.com/2019/04/15/vies-croisees/

« Sam quitte son vieil appartement du boulevard Ornano qui sent le poulet rôti, le lait caillé au fond du biberon et les factures impayées. Elle claque la porte, essuie quelques larmes qui coulent négligemment de ses yeux fatigués masqués par un eye-liner grossier et roulent dans son cou, et avance d’un pas frénétique jusqu’à l’arrêt de métro. »

ARTICLE « Lâcher prise » 13 février 2019

https://lisethewittytraveller.com/2019/02/13/lacher-prise/

« Confucius a déclaré : “Pour gravir une montagne, il faut commencer par le bas”. Êtes-vous comme moi addict de la performance ? Vous voyez le sommet et vous fomentez tout un tas de plans pour atteindre le sommet plus vite que tout le monde. »

ARTICLE « La Course au travail » 3 février 2019

https://lisethewittytraveller.com/2019/02/03/la-course-au-travail/

« La reconnaissance avec un grand R ne se trouve pas dans les bureaux capiteux ou dans l’encre noire d’une photocopieuse. […] Vous êtes remplaçable, vous êtes consommable, vous êtes négociable. »