Accueil

On sillonne le monde, on griffonne dans ses vieux carnets, tout en sachant que la meilleure photographie est encore à prendre et que la page la plus inspirée est encore à écrire…

We go up and down the world, we scribble in old notebooks, knowing that the best picture has not been taken yet and that the deepest page waits to be written…

LISE

Articles récents

C’est alors que j’ai écouté le Silence…

Je me suis assise dans la grande salle froide et obscure du Château du Silence posté sur le Chemin de la Vérité et j’ai cessé de parler pour la première fois de ma vie. J’ai inspiré, expiré, inspiré, expiré pendant des heures, des jours, des mois, et c’est alors que mon Maître s’est approché de moi.

MAÎTRE ET CRAPAUDS

Ai-je tort de penser que cette pandémie de la peur et de l’enfermement est plus dangereuse et plus préoccupante qu’aucun autre virus s’attaquant au corps ? Comment a-t-on pu en arriver là ? Nous ne pensons plus aujourd’hui aux bénéfices de cette retraite anticipée dans nos pénates, à tout ce qu’on peut faire quand on est seul chez soi, à cette technologie qui rend les apéritifs et tea times virtuels possibles ; non, on pense plutôt à tout ce qui a disparu de notre quotidien, à ces contacts physiques indispensables à la survie, comme le savent si bien les nourrissons, qui sont aujourd’hui synonymes de « contamination », « danger », « mort ».

Plus d’articles